Blog
< Retour à la liste
26/06/2019

Quelles erreurs ne pas commettre dans le pitch ?

Dans un parcours de financement, le pitch est un exercice de communication incontournable pour lequel de nombreuses erreurs sont constatées.

Compte tenu de la contrainte temps (5 à 10 minutes de prise de parole en général),  le pitch nécessite un effort de synthèse et de clarté.

Nous vous présentons les 10 erreurs les plus communes, qu’il faut absolument éviter.

 

Erreur 1 : le pitch n’est pas un exposé technique

Si la prise de parole est effectuée par l’homme de la technique, alors le discours est bien souvent axé sur les aspects techniques.

Ils ne sont pas primordiaux dans un pitch.

Erreur 2 : le pitch mis en scène

Si vous ne ne vous sentez pas l’âme d’un comédien, évitez alors une mise en scène hasardeuse qui peut vite retomber comme un soufflet et être fatale à votre besoin de financement.

Erreur 3 : le faux suspense

Évitez les longues introductions qui ménagent le suspense. Le temps passe vite et il faut savoir aller à l’essentiel.

Erreur 4 : la surenchère de détails

Le pitch est un exercice de synthèse. Ne vous appesantissez pas sur des détails.

Erreur 5 : les manques flagrants dans un pitch

A l’inverse, présentez les aspects essentiels du projet et du business modèle (voir article sur le Business Model).

Erreur 6 : la survente

La tentation d’exagérer les bénéfices clients ou les enjeux du projet est grande mais cela nuit à la crédibilité du projet.

Erreur 7 : le manque de préparation

Le manque de préparation vous gênera à coup sûr dans la maîtrise du discours et dans la présentation.

En effet, le pitch nécessite une vraie préparation.

Erreur 8 : les fautes

Évitez les fautes de français sur votre support de présentation. Sinon c’est la crédibilité de l’équipe qui est remise en cause instantanément.

Donc relisez le support ou faites-le relire.

Erreur 9 : le manque d’assurance

Vous l’avez peut-être déjà testé : s’exprimer en public n’est pas chose aisée pour tout le monde.

N’oubliez pas que le manque d’assurance est contagieux et se transmet à votre auditoire.

Erreur 10 : le dépassement du temps

Vous le savez : le pitch est contraint par le temps.

Dépasser le temps imparti engendre l’intervention du time keeper et nuit à l’attention. De plus, cela marque le manque de synthèse de la présentation.

 

En bref, pourquoi prendre le temps de bien préparer son pitch ?

Parce qu’en matière de pitch, les erreurs ont bien souvent une conséquence rédhibitoire pour le projet : le non intérêt signifiant un refus de financement.

A ne pas oublier : vous n’avez qu’une seule occasion de faire une bonne impression !

Nous pouvons vous aider à structurer votre pitch. Contactez-nous !

Voir aussi l’article sur les qualités d’un bon pitch.

Tous les articles complémentaires pour bien préparer sa levée de fonds : https://kanopy-services.fr/category/expertise/

 

Suggestion d'article(s)
Un projet ?
Une question ?

N’hésitez pas à nous contacter au 06 37 86 26 62 (du lundi au vendredi de 9h à 18h) ou à nous laisser un mot :

41, Boulevard de Valmy
59650 VILLENEUVE D'ASCQ