Blog
< Retour à la liste
20/04/2020

L’après Covid-19 : adaptez votre stratégie financière

Récession & croissance suite à Covid-19

Beaucoup d’entreprises – qui n’étaient structurellement pas affaiblies avant le contexte Covid-19 – devront revoir leur stratégie financière pour faire face aux mois et années à venir.

Nous vous proposons un plan d’actions simple pour préparer le rebond…

 

A court terme sur 2020

1/ Testez la robustesse de votre plan de trésorerie

Réalisez un stress-test : dégradez votre plan de trésorerie simplement en décalant de quelques mois les futurs encaissements.

Ce décalage peut être de 2 à 4 mois selon votre secteur d’activité.

L’écart entre encaissements et décaissements se creuse, fait « plonger » la trésorerie et ainsi apparaître un éventuel besoin de trésorerie.

Votre besoin correspond au montant nécessaire pour garder la courbe de trésorerie positive (envisager une marge de sécurité).

 

2/ Activez les solutions de financement proposées par l’Etat

Pour combler votre besoin de trésorerie, vous pouvez solliciter une ou plusieurs solutions : prêt garanti par l’Etat (PGE), report des charges, aides directes…

Toutes les infos sur les aides de l’Etat.

Voir également le panorama des aides que Bpifrance a dressé.

Ces solutions doivent vous permettre de faire le pont entre cette période Covid-19 et la reprise progressive de votre activité sur 2020.

 

A moyen terme à partir de 2021

Si assurer votre trésorerie est crucial à très court-terme, repenser votre croissance à moyen terme ne l’est pas moins.

La récession (croissance négative de 5 à 10%) sera de la fête en 2020. Gardons à l’esprit que s’ensuivra une phase de croissance, probablement dès 2021.

Pour l’instant, ce dont nous sommes certains, c’est que tous ces aléas malmènent les prévisionnels.

 

1/ Votre prévisionnel d’activité est bouleversé

2 situations sont possibles :

  • la crise n’a pas de conséquence sur votre business, votre prévisionnel de CA initialement prévu reste d’actualité,
  • la crise impacte votre prévisionnel :
    • l’atteinte de l’équilibre reste envisageable, vous pouvez en sortir indemne,
    • sinon, le déficit est à prévoir.

Beaucoup d’entreprises seront dans la 2nde situation. Peut-être est-ce votre cas ?

Il semble essentiel de revoir votre prévisionnel 2020 – 2023.

Voir aussi notre article sur la modélisation du CA.

 

2/ Définissez vos nouvelles priorités de croissance

La crise a fort probablement bouleversé votre plan de développement.

Vos chantiers doivent être revus et priorisés : recrutements, investissements, efforts de R&D, efforts commerciaux, export, marketing…

La conséquence probable à tout cela ?

Des prévisionnels qui ne tiennent plus et qu’il faut à nouveau modéliser.

 

3/ La crise liée au covid-19, une source d’opportunités potentielles ?

La crise peut être source d’opportunités et vous amener à repenser certains paramètres de votre business model : adaptation de l’existant, nouvelle offre, nouvelle cible de clientèle, nouvelle communication, nouveau modèle tarifaire, nouvelle distribution… (voir article sur le business Model).

 

4/ Actualisez votre prévisionnel

La revue des perspectives de CA et des nouvelles priorités amènent à de nouvelles hypothèses.

Celles-ci vous permettent ainsi de bâtir un nouveau business plan avec un nouveau besoin financier dans le cas où l’autofinancement n’est pas suffisant (voir article sur le besoin financier).

 

5/ Relancez la croissance de votre entreprise et faites-vous financer

La particularité de la baisse éventuelle de votre CA sur 2020 peut engendrer un déficit, qui par voie de conséquence, peut dégrader significativement les capitaux propres ainsi que la capacité d’endettement.

Si votre BP amène à la conclusion d’un besoin de financement, alors il peut être difficile d’accéder à de nouveaux financements pour rebondir et envisager la croissance.

Pas le choix, il faut probablement privilégier les solutions en fonds propres ou quasi-fonds propres (haut de bilan).

Elles présentent plusieurs avantages :

  • apportent du cash pour votre trésorerie,
  • permettent de reconstituer un niveau de capitaux propres acceptables,
  • et peuvent permettre un effet de levier sur la dette.

Voir nos articles sur l’ouverture de capital et sur les quasi fonds propres.

 

En bref

Si vous êtes confronté à une baisse conjoncturelle d’activité (Covid-19), réalisez un stress-test de votre trésorerie et au besoin, sollicitez les dispositifs mis en place par le gouvernement.

Ce contexte ne doit pas vous empêcher de repenser votre activité et de modéliser un nouveau prévisionnel tenant compte d’une année 2020 difficile, mais avec une reprise à partir de 2021.

Selon votre activité et la santé financière de votre entreprise, cela peut vous obliger à devoir rehausser vos capitaux propres.

N’hésitez pas à nous contacter pour évoquer ensemble ces sujets.

Voir tous nos autres articles sur l’expertise financière

Suggestion d'article(s)
Un projet ?
Une question ?

N’hésitez pas à nous contacter au 06 37 86 26 62 (du lundi au vendredi de 9h à 18h) ou à nous laisser un mot :

41, Boulevard de Valmy
59650 VILLENEUVE D'ASCQ